business plan lean canvas

Êtes-vous à la recherche d’un moyen rapide d’aller d’une idée à un plan concrète à vendre à vos amis et a des investisseurs ? Voici votre façon la plus rapide et efficace de le faire.

La principale problématique auquel les entrepreneurs sont confrontés lorsqu’ils ont une excellente idée est de structurer cette idée en différentes sections qui peuvent ensuite être légèrement modifiés pour créer de nombreux modèles commerciaux différents. C’est l’idée de The Lean Canvas. Vous démarrez à partir d’une structure qui peut évoluer et d’être modifiée en changeant différentes parties. Les clients ne viennent pas ? Et si vous changez de chaine de distribution ? Vous pouvez garder le reste du plan tel qu’il est et simplement changer une partie afin de comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas avant que vous trouviez la combinaison parfaite ! Alors comment le fait-on ?

Voici l’idée de base en 7 questions simples à l’aide d’un exemple d’une entreprise qui veux ouvrir un stand de limonade

  1. Problème – Quel est le problème auquel vos clients sont confrontés ?

Le problème principal qui touche nos clients potentiels est qu’ils sont assoiffés ou qu’ils recherchent quelque chose pour se rafraichirai. La chose la plus importante à propos de cet aspect est de comprendre le besoin qui sort du problème. Ici, le besoin provient de la déshydratation et le désir vient du choix de se réhydrater avec une boisson savoureuse.

  1. Secteur client – Imaginez votre client cible, qui sont-ils ?

Les segments de clientèle peuvent être définis par quatre catégories : géographique, démographique, psychographique et comportementale.

Géographiquement, notre stand de limonade servirait les clients à proximité immédiate de notre stand, ce qui mettrait l’accent sur l’importance de choisir soit un lieu résidentiel (les résidents comme marchécible) soit un lieu commercial (les entreprises comme marché cible).

Sur le plan démographique, nous examinons les clients qui ne sont pas nécessairement définis par le revenu (en raison de la nature peu coûteuse de la limonade), ni le genre ni l’éducation. Cependant, nous pourrions nous concentrer sur l’âge. At-on l’intention de servir des enfants ou des parents ? Encore ici, la question d’un quartier résidentiel par rapport à une zone commerciale devient une question principale. Est-ce que nous ciblons les parents qui achètent pour leurs enfants ou les travailleurs commerciaux qui achètent pour eux-mêmes.

Sur le plan psychographique, nous pouvons trouver un moyen d’ajouter de la valeur à notre produit en nous concentrant sur des éléments tels que la provenance des citrons, la qualité des tasses, ou si nous utilisons une marque forte, le prestige de la marque. En gros, comment associons-nous notre produit à un style de vie spécifique pour être cohérent dans les activités quotidiennes de nos clients cibles.

Enfin, en ce qui concerne le comportement, envisageons-nous de vendre à des clients réguliers, comme les travailleurs commerciaux, qui auraient une limonade chaque jour lors de leur pause, ou envisageons-nous de servir des clients comme les touristes ? Sont-ils particulièrement fidèles à notre produit en cas de concurrents ? Ce sont toutes des questions auxquelles il faut répondre afin d’établir une référence pour prendre des décisions à l’avenir. Ce qui est particulièrement utile, c’est d’imaginer un personnage comme : Bruce, 43 ans, administrateur, niveau de gestion, travaille à 5 min du stand de limonade, avec une pause à 10 heures tous les matins. Plus developpes ces personnages, plus vous comprendrez votre client cible et vous dire si vos messages de marketing seront efficaces. Chaque fois que vous créez du contenu marketing, il devrait être adressé à la personne qui achètera votre produit, Bruce !

  1. Proposition de valeur unique – Comment vous positionnez-vous de manière compétitive ?

Selon Michael Porter, chaque proposition de valeur unique doit inclure trois éléments : le besoin que vous arrivez à résoudre, le client cible, et sur quel prix relatif vendre. Ici, nous allons prendre une décision en ce qui concerne le prix relatif. Les deux principales options stratégiques que nous avons dans ce cas sont soit de prendre une stratégie de prix-leader (pour se concentrer sur la fourniture de la limonade la moins chère), soit une stratégie de différenciation (pour trouver des façons d’ajouter de la valeur en augmentant la qualité du produit ou en trouvant une autre manière d’ajouter de la valeur à son utilisateur). Nous combinons cela avec notre analyse du problème (besoins) et de nos clients cibles (segment client) en une seule phrase. Un exemple pour nous serait : Nous cherchons à fournir la limonade de la plus haute qualité avec une provenance exclusive pour les travailleurs commerciaux travaillant dans un rayon d’un kilomètre de notre stand.

  1. Solution – Comment résoudre le problème de vos clients ?

Nous définissons ici comment nos caractéristiques de produits nous permettent de résoudre le problème initial. Le principe du stand de limonade est assez simple, en raison du fait que la limonade résolue le besoin d’hydratation du client. Cela peut devenir plus complexe s’il existe plus d’une façon de résoudre le problème. Considérons le problème d’un tuyau qui fuient. Soit le client avec ce problème pourrait embaucher un plombier pour résoudre le problème pour lui ou il pourrait simplement regarder un tutoriel de YouTube. Bien sûr, il peut y avoir une différence dans la qualité de la résolution, mais les deux sont possibles. En d’autres termes, s’il existe plus d’une façon de résoudre efficacement le problème, la valeur du produit doit provenir de l’accent mis sur la différenciation.

  1. Chaînes – Comment atteignons-nous nos clients ? Comment obtenons-nous notre produit chez nos clients ?

Nous examinons ici les différentes façons d’accéder à notre segment de clientèle afin de commercialiser l’idée efficacement. Certaines idées générales seraient également de regarder les différents domaines où nous pouvons créer des points de contact avec nos clients potentiels tels que : les médias sociaux, les événements d’entreprise, les événements de restauration ou le marketing direct à une personne d’influence dans une organisation clé.

Nous examinons également comment nous allons distribuer notre produit à nos clients. C’est là que l’analyse de la chaîne d’approvisionnement aura lieu plus tard. Les principales questions sont : combien de processus de production contrôlons-nous ? Comment intégrons-nous les matériaux entrants dans notre production ? Dans le cas du stand de limonade, certaines idées seraient : d’où proviennent nos citrons ? Est-ce que nous fabriquons la limonade nous-mêmes ? Est-ce que nous fabriquons la limonade sur place ? Ce sont toutes des questions auxquelles il faut répondre afin d’être cohérent avec la promesse de qualité que nous faisons envers nos clients potentiels pour nous assurer que nous pouvons le livrer correctement.

  1. Stratégie du revenue – Comment faisons-nous de l’argent ?

Cette section est généralement consacrée à la façon dont votre entreprise générera des revenus. Dans le cas du stand de limonade, il s’agit d’une section assez simple car la plupart des revenus seront générés par les ventes de limonades. Cependant, si nous considérons une idée d’entreprise plus complexe telle qu’un site Web ; Les flux de revenus pourraient provenir de l’abonnement, des revenus publicitaires ou des marchandises vendues.

7. Structure des coûts – Comment payons-nous les activités opérationnelles ?

Nous nous concentrons ici sur la façon la plus appropriée de financer le secteur opérationnel de notre entreprise en examinant les coûts fixes et variables. En ce qui concerne le stand de limonade, le coût fixe de base à examiner serait l’investissement initial dans la construction du stand et éventuellement la location de l’espace pour le mettre. En termes de coût variable, nous examinerons le coût de la production de la limonade et la quantité de personnes qui doivent être embauchées pour faire fonctionner le stand en fonction de la demande. Le facteur clé à comprendre ici est l’ampleur des coûts fixes par rapport aux coûts variables. Si vous avez un coût fixe élevé, vous aurez besoin d’un investissement beaucoup plus important pour lancer l’opération pour commencer et c’est ainsi que vous pouvez poser cet argument à vos investisseurs potentiels.

8. Mesures de performance principales – Comment mesurer le succès ?

C’est la façon dont vous mesurez l’efficacité de l’entreprise et sont généralement spécifiques à l’industrie. Dans le cas du stand de limonade, une mesure typique serait : le nombre de limonades vendues par jours, la satisfaction du client, et la marge de contribution (le profit réalisé pour chaque limonade vendue).

9. Un avantage injuste – Qu’est-ce que nous avons qui nous aide et nos concurrents ne peuvent pas copier ?

C’est ce qui peut être considéré comme un avantage concurrentiel par rapport à d’autres concurrents. Dans le cas de l’exemple du stand de limonade, cela peut signifier que nous avons accès à une recette secrète d’un de nos amis, où nous avons accès à un excellent emplacement parce que nous connaissons la personne responsable de la borne de limonade précédente. Ces aspects sont très difficiles à copier et donnent à votre entreprise un avantage qui peut être soutenu au moins à court terme.

J’espère que ce petit tutoriel vous a donné une certaine clarté dans la façon de créer un plan d’affaires via Lean Canvas et vous souhaitons le meilleur de votre voyage entrepreneurial. Si vous êtes à Lausanne et vous êtes sérieux au sujet de lancer votre entreprise et à la recherche d’un lieu de travail. Venez nous rendre visite a Do It Better Coworking a La Riponne !

http://bettercoworking.ch/fr/home/

Source image: http://www.directpeople.cz/